Le forum cheval - cavalier


AVC, vos témoignages...Par jrsrosey : le 05/01/10 à 20:05



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
25-01-2004
5514 messages

2 remerciements

Dire merci
AVC: accident vasculaire cérébral.

voilà je me lance. en 1999 j'avais 24 ans j'ai été victime d'un AVC. Un caillot de sang a bloqué une partie de la veine sinusale gauche dans la partie du cerveau du lobe frontal gauche. J'ai eu pendant 4 jours plus que la plus terrible migraine que vous ayez jamais eu, j'ai consulté 4 mèdecins différents qui n'ont pu ni les uns ni les autres que me prescrire divers médicaments inutiles et pas un n'a eu l'idée de me faire passer un scanner. Dans la nuit du 4ème au 5ème jour, une amie a fini par m'emmener aux urgences car j'étais en train de "partir", je ne bougeai plus le côté gauche. Bref, aux urgences où j'ai été malheureusemnet très mal reçu également on a fini 3 heures plus tard par me faire passer un scanner et là branle bas de combat il y avait une "tache". 3 jours en déchocage dans un hopital réputé (je ne donnerai pas de noms) pour comprendre ce qu'il se passait puis un mois d'hospitalisation en neuro avec perf, anti coagulants pour évacuer le caillot, et dérivés de morphine pour atténuer la douleur, 3 mois de convalescence, 6 mois sous AC et 1 an sous kardégic et l'épisode était oublié, la seule séquelle que je gardais était une photosensibilité.
le Résultat de la batterie d'examens que j'ai passé était que j'avais une anomalie de la coagulation (facteur Leiden, résistance à la proteine C activé pour ceux qui connaissent), qui associé à la pilule que je prenais alors et un épisode de bronchite que je venais d'avoir a provoqué cet accident. Bref, on me dit juste par la suite de faire attention lors d'une future grossesse car explosion d'hormones incompatibles avec cette anomalie pouvant provoquer décès du foetus ou de moi même. J'ai été très bien suivie lors de ma grossesse en 2003/4 ait été sous anti coagulants et suivi très serré et tout s'est très bien passé. Petite parenthèse qui m'a rappelé mon soucis mais vite refermée.
Suite: Le 18 décembre dernier, 10 ans après, je refais un AVC. Je suis actuellement au Togo (afrique de l'ouest) et les moyens sont extrêmement limités et pourtant j'ai eu un docteur formidable qui en a détecté les symptomes dès le début (contrairement à ma première expérience) j'ai été prise en charge tout de suite (anti coagulants etc) et nous avons même la chance d'avoir un neurologue réputé qui a pu suivre l'évolution de mon cas. Je suis repassée par un épisode très douloureux de migraine et d'immobilisation pendant 10 jours associés à une hémiparésie gauche (dysfonctionnement de tout mon côté gauche bras et jambe) J'ai été prise en charge par un kiné dès le départ et j'ai complètemnet récupéré mon bras mais la jambe est plus longue à récupérer. Bref, cette fois-ci si je m'en sors sans séquelle ce sera miraculeux mais c'est surtout tout à coup une grande claque quant à la gravité de la situation. Les AVC sont la deuxième cause de mortalité en France et la première cause d'handicap. Ce que j'avais tenté d'oublier ou de faire passer comme une simple appendicite est plus grave que ça et je me rends compte que ma vie est quand même plus en danger que la normale, que je ne suis pas à l'abri que cela se reproduise dans 6 mois un an 10 ans ou 50 ans. Je vais sous les conseils de mon docteur surement prendre un traitement anti coagulant (AVK) à vie pour essayer de palier au problème mais ça ne donne pas 100 % de chances de ne jamais en refaire un. Je suis heureuse en ménage, j'ai un métier que j'adore et que je vais devoir modérer un max pour ne pas prendre de risques d'hémorragie à cause du traitement, et une fillette de deux ans et demi qui est fantastique. Cet épisode m'a mis un gros coup au moral mais je suis une battante et je surmonterai tout ça ainsi que mon handicap j'en suis persuadée il n'empêche que ça a changé ma perception de la vie et que ça m'aide à profiter des choses simples.
Voilà je tenais à vous apporter mon témoignage sur ce qui reste méconnu et qui provoque pourtant tellement de malheur et de cataclysme dans les familles et ce à tous âges malheureusement.

Je serais heureuse d'avoir vos témoignages et expériences...

Messages 1 à 40, Page : 1 | 2

Re : AVC, vos témoignages...Par Maevan : le 05/01/10 à 20:48



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
04-11-2007
10394 messages

Dire merci
 Je n'ai pas de témoignage, mais je

Re : AVC, vos témoignages...Par conny : le 05/01/10 à 20:49



Les filles c'est roseAfficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :
02-09-2004
10099 messages

Dire merci
 
bon courage et on sent bien la battante en toi alors continue

Re : AVC, vos témoignages...Par loloka06 : le 05/01/10 à 20:56



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
29-12-2006
4180 messages

Dire merci
 Courage pour le reste! Et puis, c'est vrai que la vie est pleine de petits bonheurs!
Au passage, est-ce que tout personne qui a fait un AVC est susceptible d'en refaire un jour?

Re : AVC, vos témoignages...Par CaroDadou : le 05/01/10 à 20:59



Les filles c'est roseAfficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
10769 messages

1 remerciements

Dire merci
 Tout ce que je peux apporter comme témoignage, c'est le décès de mon grand-père par AVC ...

Premier AVC qui a provoqué une paralysie, deuxième AVC une heure plus tard qui l'a emporté...

Re : AVC, vos témoignages...Par idina : le 05/01/10 à 21:07



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
06-06-2007
9829 messages

1 remerciements

Dire merci
Je savais que les AVC étaient une cause de décès importante, et chez des personnes de tous âges, mais lire ton témoignage est beaucoup plus parlant que de bêtes chiffres et statistiques

Il faut savoir aussi que tout le monde est susceptible de faire un AVC, même sans antécédent médical, que nous avons tous ces petites bombes logées dans notre cerveau ... mais pas toujours dans des endroits stratégiques, et surtout, bien souvent, bénins.

En tout cas, plein de à toi, tu as raison de profiter de tous les instants que t'offre la vie, contrairemnt à beaucoup d'entre nous, tu as appris qu'il fallait en savoureux chacun d'eux

Re : AVC, vos témoignages...Par siriusnat : le 05/01/10 à 21:19



Les filles c'est roseAfficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :
05-07-2005
16053 messages

1 remerciements

Dire merci
 Je bosse en milieu hospitalier , je n'ai pas vraiment de temoignage dit " physique " mais j'ai vu pas mal de patient dans ce cas la .Ce fut tres dure pour certains de s'en remettre...Et encore moins evident pour l'entourage !

Mise a part ca , je te souhaite quand meme une bonne année 2010 avec la santé !

Re : AVC, vos témoignages...Par carolinev : le 05/01/10 à 21:37



Les filles c'est roseAfficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :
13-05-2004
11050 messages

3 remerciements

Dire merci
 Je n'ai pas tout à fait le même probléme que toi mais il y a des similitudes :
J'étais enceinte de mon premier enfant , j'avais 24 ans et j'étais à 5 mois 1/2 de grossesse ... aprés une longue promenade sur la plage j'ai ressentie une forte douleur dans le plis de l'aine à ne plus savoir marcher , on rentre et je vais me coucher , le lendemain matin je me léve , j'ai toujours trés mal , je vais dans le bain et là je vois ma jambe qui a doublé de volume donc direction le docteur qui m'envoie direct aux urgences de l'hopital , j'arrive on me prend direct en charge , je trouve ça bizarre , je commence à m'inquiéter , résultat thrombose veineuse profonde ( le caillot était déjà trop haut dans le plis de l'aine , je risquais l'embolie pulmonaire ) ... résultat 8 jours en soins intensif sous anti-coagulant , interdiction presque totale de bouger avec une batterie d'examens
J'ai fini ma grossesse trés surveillé sous anti-coagulant

J'ai eu 2 autres grossesses sous anti-coagulant car terrain dangereux

J'ai aussi une anomalie de la coagulation qui a été découverte mais je sais plus le terme exact
Bref je sais qu'un jour ou l'autre ça peut recommencer ou peut-être jamais ... j'évite d'y penser à vrai dire

Je suis vraiment désolé pour toi , 2 AVC , je comprend que tu t'inquiétes ... comment ne pas s'inquiéter d'ailleurs
Courage Jrs

Re : AVC, vos témoignages...Par dilou : le 05/01/10 à 21:41



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
28944 messages

11 remerciements

Dire merci
 Un témoignage à la fois très inquiétant et rassurant..
Je m'explique : il s'agit d'une amie de ma fille, 27 ans ; elle a brutalement fait un AVC gravissime.Transportée très vite à l'hôpital, les médecins ont commencé, après le scanner par dire qu'elle était perdue.. ils ont quand même opéré, parce qu'elel était jeune et en bonne santé, il y avait quand même un espoir minuscule..
Après l'opération, elle a été en "coma végétatif profond" pendant plusieurs semaines.. pas de réaction à l'EEG, scanner désespérant..
Et puis elle a bougé un tout petit peu, elle a alors été transférée dans un service de rééducation spécialisé et elle a rpris peu à peu.
Là, on est un an après, elle ne parle toujours pas mais s'exprime à l'aide de mots qu'elle montre sur une planchette, elle se met debout et on espère bientôt qu'elle marche, elle mange seule..et les progrès continuent chaque jour.

On peut déduire de ce cas que le cerveau a des facultés de récupération exceptionnelles ! Déclaré "fichu", il a réussi à remettre en marche pas mal de fonctions.. et ce n'est pas fini.

Courage, Jrs

Re : AVC, vos témoignages...Par mihakeeper1 : le 05/01/10 à 21:43


Afficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :

messages

Dire merci
 Jrs,

ton témoignage est impressionnant de lucidité ! Je n'ai jamais fait d'AVC mais par contre, j'en ai vu (et entendu raconter une expérience similaire à la tienne).

A l'époque où mon homme faisait son service militaire (il avait 20 ans), il ressent une énorme douleur au crâne en courrant. Il prévient de suite l'instructeur, qui le traite de tire-au-flanc et lui ordonne de continuer l'exercice. Bruno (oui, c'est son ptit nom, ce sera plus facile pour vous de suivre que M'amour ) tente vainement de suivre l'ordre mais décide finalement d'aller voir le doc de l'armée.
A son arrivée chez lui, il n'a pas pu articuler un mot et a remis (c'est frais). Le doc a eu le bon réflexe de se dire que ce n'était pas de son ressort et Bruno a donc été hospitalisé en urgence.
Deux jours, il leur a fallu deux jours pour faire un diagnostic : rupture d'anévrisme ! Et c'est uniquement en voyant mon homme sombrer d'un coup qu'ils ont compris (pourtant, ils avaient bien fait la batterie de tests obligatoire)...
Bruno a mis plus d'un an pour s'en remettre. Et heureusement, il n'a gardé aucune séquelle. Enfin, juste une jolie cicatrice d'une dizaine de centimètres sur le côté gauche du crâne...
Par contre, lui, ça ne l'a pas fait réfléchir. Il fume, mange trop gras et j'en passe. Peut-être est-ce parce que ça lui est arrivé si jeune ? Ou alors parce qu'on a pas d'enfants ? Je croise quand même les doigts pour qu'il fasse un effort car même si ça peut arriver à tout le monde, à tout moment, autant limiter les facteurs de risque (dixit une fumeuse mais bon... )

Sinon, ma maman a aussi fait un AVC il y a six mois. Elle s'est retrouvée chez elle, allongée sur le sol et sans plus pouvoir bouger le côté gauche. Bruno a fait son Rambo et à défoncer la porte (l'a essayé deux fois à l'épaule...aïe! et puis a compris que ça allait mieux avec le pied ). Bon, j'en rigole maintenant car l'incident s'est révélé sans grande gravité et encore une fois, sans aucune séquelles. Et croyez vous que ma maman ait arrêté de fumer et de consommer les crasses de plat préparé ??? Que nenni braves gens, ça a duré deux mois à tout casser mais elle est retombée dans ses mauvaises habitudes

Tout ça pour dire que je trouve ta décision de suivre un traitement très raisonnée (et pourtant, pas facile vu les inconvénients possibles).

Je te souhaite beaucoup de courage,

Angel

Re : AVC, vos témoignages...Par Flash : le 05/01/10 à 21:49



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2004
8323 messages

Dire merci
Wahou ca fait peur...
En tous cas je suis d'accord ac indiana ton témoignage parle plus que tout article

Le fait de prendre des anti coagulant, c'est pour fluidifier le sang et dilluer les caillot c'est ca?

Re : AVC, vos témoignages...Par aline13 : le 05/01/10 à 22:24


Afficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :

messages

Dire merci
 Pas de témoignage personnel....mais mon grand père est décédé des suites d'un AVC qui l'a plongé dans le coma et nous a juste laissé le temps de lui dire adieu et qu'on l'aimait...

Je suis restée près de 32 ans sans dire à mon grand père que je l'aimais...et il est mort le lendemain du jour où je lui ai dit....Comme s'il avait attendu ça pour partir....


En tous cas je bien fort pour toi et ta famille.... et à ta si jolie petite fille....

Re : AVC, vos témoignages...Par loloka06 : le 05/01/10 à 22:29



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
29-12-2006
4180 messages

Dire merci
 Du coup, vous m'inquiétez... Ma grand-mère a fait un AVC, il y a quelques mois. Apparemment pas très "grave", elle a seulement perdu un peu de mobilité dans une main.

Là, elle est à l'hôpital, infection pulmonaire. et il ont trouvé du sang dans ses poumons. enfin...



Re : AVC, vos témoignages...Par laska : le 05/01/10 à 22:33



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
22-03-2008
25472 messages

10 remerciements

Dire merci
 Ma mère a fait un AVC l'an dernier... Sur le coup, elle a eu mal, s'est senti désorientée et avait du mal à former les phrases.
Elle a été emmenée par les pompiers à l'hôpital où elle a eu un scanner et une bonne prise en charge médicale.
Mais plus d'un an après, elle fait toujours de la rééducation, a des antis-coagulants et elle est parfois un peu lente pour faire des choses simples.
Courage, ce n'est pas facile tous les jours

Re : AVC, vos témoignages...Par nomade : le 05/01/10 à 22:56



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
19-01-2004
15841 messages

Dire merci
 mon mari a fait un AVC en mai 2009.
contrairement a beaucoup,ce n'est pas un caillot de sang qui a bouché une artère,mais elle s'est rompue car rendue fragile à cause d'une hypertension négligée.
l'hypertension,le diabète,le cholestérol.... sont des facteurs aggravant des AVC.
il n'a ressenti aucunes douleurs "juste" une paralysie à droite,difficultés pour parler aussi.
à ce jour,il a très bien récupéré,subsite une très légère boiterie,surtout le matin au lever,quelques dfficultés à articuler certains mots.
il a récement repris le boulot en mi-temps thérapeutique,a l'autorisation de la préfecture pour reconduire son véhicule(beaucoup de personnes reprennnent la voiture sans passer par le médecin de la préfecture,mais en cas d'accidents,ça peut poser pb)
sa tension est stabilisée,mais il pourra refaire un AVC,dans cb de temps?au début,c'était angoissant,maintenant,on vit avec.

pour le malade,c'est difficile,mais pour le conjoint,ça l'est tout autant.on va aider le malade,l'accompagner,mais il n'existe aucunes aides pour l'entourage qui ne sait pas vraiment comment gérer une personne quand même devenue différente en fonction des séquelles de l'AVC
il reste obligatoirement des séquelles,elles peuvent être très minimes ou au contraire,rendre dément le malade(vous pouvez le voir dans les maisons de retraites,des personnes agées qui n'ont plus leur tête,souvent c'est un AVC qui en est la cause)
pour que les chances de guérison soient optimales,il faut une prise en charge rapide et efficace,mais en fonction de la partie du cervau qui a été lésé,la convalescence peut être très longue.

Re : AVC, vos témoignages...Par Val Kenzack : le 05/01/10 à 22:57



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
11-08-2006
33417 messages

6 remerciements

Dire merci
 Ben je ne vais pas revenir dessus, tu sais déjà. Mais on en reparle qd tu veux

Re : AVC, vos témoignages...Par Loarghann : le 06/01/10 à 00:16



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
9335 messages

4 remerciements

Dire merci
 Ben merde JRS, je me souvenais que tu en avais fait un... En voilà un deuxième.... Le souci, c'est que personne ne peut maitriser l'entièreté des paramètres qui peuvent déclencher un AVC, ils sont tellement nombreux. mais vivre avec une telle épée de Damocles sur la tete... merde !

Je ne sais pas vraiment que dire, si ce n'est que le cerveau humain est un organe des plus complexe, et que les neurologues n'en maitrisent eux-même pas encore bien le fonctionnement. Pendant mes études j'ai été en contact avec pas mal de gens ayant subis des AVC, mon papa en a fait plusieurs sur une année, de gravités diverses. Chauqe personne que j'ai rencontré ayant subi un AVC avait des niveaux et des vitesses de récupérations très différentes... Le plus difficile, pour toutes ces personnes, c'est de faire le deuil de capacités maitrisées avant l'avc et qui ne le sont plus à cause de celui-ci. et en même temps, faire le deuil trop vite doit certainement gener la récupération de la capacité en question... tout ca est tellement complexe !

j'espère pour toi que tu récupèreras à 100 %, très vite, et que le traitement te conviendras !

Coralie

Re : AVC, vos témoignages...Par westhani : le 06/01/10 à 01:22



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
07-10-2004
12504 messages

Dire merci
 Mon père a fait un AVC quand il avait 40 ans, un peu comme la maman de laska, mon père s'est réveillé un matin il ne savait plus s'orienter avait du mal à parler, direction les urgences, il a ensuite fait plein d'hopitaux qui ont eu bien du mal à nous expliquer ce qu'il avait : pendant des semaines, nous ne savions pas ce qu'il avait, nous pensions à une tumeur au cerveau etc....

Finalement, il est rentré à la maison après que les médecins aient déclarés que c'était un caillot de sang...

Mon père bégaillait, manquait d'équilibre, voyait double et avait un côté de son corps où la sensibilité n'était plus la même.

Au fur et à mesure des mois, tout est allé mieux, et surtout nous nous sommes "fait" à lui comme il était, car pour moi il n'est plus le même depuis lors...son esprit est embrouillé, il réfléchit "bizarement", il ne sait plus vraiment faire ce qu'il savait faire avant, mais je crois aussi que psychologiquement cela lui a fait beaucoup de mal.

Re : AVC, vos témoignages...Par boby : le 06/01/10 à 07:12



Les filles c'est roseAfficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2005
16216 messages

1 remerciements

Dire merci
 arf je pourrais pas beaucoup t'aider , j'aurais préféré de meilleures nouvelles de toi
Mais t'es une battante ça c'est sure
alors pleins de

Re : AVC, vos témoignages...Par facettie : le 06/01/10 à 09:18


Afficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :

messages

Dire merci
 Ton temoignage est poignant et bravo pour ton courage.

Mon Grand pere a fait 2 AVC, un il y a 10 ans environ ,l'autre y'a un peu plus d'un an. Et il a 83 ans.Apres son deuxieme AVC il ne trouvait plus ses mots, il n'avait plus d'equilibre, etc etc. Aujourd'hui il va mieux meme beaucoup mieux. Parfois il perd ses mots et on voit qu'il est nettement plus fatigué qu'avant mais il va bien, il s'en est bien remis

Re : AVC, vos témoignages...Par dicadauroi : le 06/01/10 à 09:56



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2004
1816 messages

Dire merci
 ma mère aussi a fait un AVC il y a quelques années depuis elle se fatigue bcp plus vite...
heureusement je suis dans une famille de medecin et mon beau père ( son mari) a pris la chose tout de suite au serieu des les premier symptome...elle c t mise a avoir de la neige devant les yeux pdt un repas..direct au urgence...

Re : AVC, vos témoignages...Par Ivoire... : le 06/01/10 à 10:18



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
31-01-2009
3083 messages

Dire merci
 Temoignage touchant en effet et je te souhaite de tout coeur que tu te remettes vite et que tu puisses vivre tout simplement en ne pensant pas systematiquement à ça.... (facile à dire... enfin je pense) Mais tu as l'air d'avoir l'energie et le moral pour combattre tout ça, chapeau...

Pour ma part le seul temoignage que je peut faire sur les AVC c'est celui que ma mère a fait il y a 8 ans et demi, et elle en est décédée...

Re : AVC, vos témoignages...Par Val Kenzack : le 06/01/10 à 13:07



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
11-08-2006
33417 messages

6 remerciements

Dire merci
 Merci pour ton témoignage ivoire... j'ai fait un AVC en 2002, j'ai une malformation qui ne peut être soignée et c'est toujours chouette pour le moral... jrs demandait des témoignages de gens qui ont pu s'en remettre et surmonter tout ce qui va avec... on le sait qu'on peut claquer à tout moment, ça en général, on le pige bien en faisant l'AVC.

Désolée, mais là ça fait remonter trop de choses.

Re : AVC, vos témoignages...Par Val Kenzack : le 06/01/10 à 13:08



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
11-08-2006
33417 messages

6 remerciements

Dire merci
 Je suis désolée pour ta maman ceci dit.

Re : AVC, vos témoignages...Par Loustix : le 06/01/10 à 13:18



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
13-01-2004
47344 messages

2 remerciements

Dire merci
Je n'ai pas d'expérience à te donner mais pleins de

Re : AVC, vos témoignages...Par Ivoire... : le 06/01/10 à 13:21



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
31-01-2009
3083 messages

Dire merci
 Oui Val je me doute que ça fasse remonter bcp de choses...
Je voulais juste souligner que c'est bien de ne pas avoir de sequelles ou d'en avoir tres peu ou peu handicapantes (si ma mère avait survecu, elle aurait surement été un legume, je relativise bcp et me dit que c'est mieux qu'elle ne soit plus là)

Même si je le redis, il faut bcp de courage pour surmonter tout ça physiquement et psychologiquement j'en suis certaine.


Re : AVC, vos témoignages...Par cyberds : le 06/01/10 à 13:32



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
40362 messages

6 remerciements

Dire merci
 le traitement progresse ! son efficacité tient à la rapidité d'intervention ... autant on peut être surpris par un premier AVC, autant on ne doit pas hésiter à réagir immédiatement en cas de suspicion (engourdissement, diminution de la sensibilité, troubles du langage, faiblesse voire paralysie d’un bras ou d’une jambe, ou encore cécité d’un seul œil...)

lci.tf1.fr

prévenir :

www.linternaute.com


la médecine progresse à pas de géant dans le domaine des AVC, parce que ça touche énormément de monde
Il est important de vivre ( en prenant certaines précautions) et de garder le goût de bien vivre

courage !

Re : AVC, vos témoignages...Par cyberds : le 06/01/10 à 13:34



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
40362 messages

6 remerciements

Dire merci
 une victime d'AVC célèbre , bien soignée et ayant récupéré : Jacques Chirac

Re : AVC, vos témoignages...Par Val Kenzack : le 06/01/10 à 15:44



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
11-08-2006
33417 messages

6 remerciements

Dire merci
 Oh le Pr Amarenco, c'est lui qui a fini mon suivi !

Re : AVC, vos témoignages...Par cyberds : le 06/01/10 à 15:45



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
40362 messages

6 remerciements

Dire merci
 ben dis donc Val, tu as eu droit au grand ponte !

Re : AVC, vos témoignages...Par Val Kenzack : le 06/01/10 à 15:56



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
11-08-2006
33417 messages

6 remerciements

Dire merci
 Je ne te le fais pas dire

Re : AVC, vos témoignages...Par stephy92 : le 06/01/10 à 16:09



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
22-07-2004
34089 messages

7 remerciements

Dire merci
ma grand mère a fait un AVC l'année dernière à 85 ans. Elle s'est retrouvée dans le coma puis paralysée de tout le côté gauche, elle avait aussi perdu la parole.
Les médecins l'ont condamné il pensait qu'elle allait y rester, elle en a fait un 2ème juste après...

Et elle est tjs là, elle retrouve petit à petit l'usage de la parole et de son côté gauche, elle a gardé toute sa tête et son (gros) caractère

Je te souhaite bcp de courage  

Re : AVC, vos témoignages...Par riverjap : le 06/01/10 à 17:30



Les filles c'est roseAfficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :
10-01-2007
14121 messages

Dire merci
Mon oncle en a fait un aussi pareil commence mal de tête et quasi paralysie côté gauche ... heureusement aucune séquelle après coup.

C'est bizarre comme j'ai l'impression que souvent c'est le côté gauche atteint !!

Enfin du courage et pour mon oncle ma mère (magnétiseuse) le soigne ainsi que une autre personne ayant fait un AVC ... je touche du bois il n'en a jamais refait pourtant les médecins était inquiet. 

Re : AVC, vos témoignages...Par Val Kenzack : le 06/01/10 à 19:13



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
11-08-2006
33417 messages

6 remerciements

Dire merci
 Non moi c'est la droite...

Re : AVC, vos témoignages...Par milly7878 : le 06/01/10 à 19:18



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
24-06-2008
2415 messages

Dire merci
 Je te conseille de lire le livre du Dr Jill Bolte taylor qui est un neurologue qui a subit un AVC à 37 ans. Elle raconte dans son livre tout sur son AVC et sa rééducation.
Le titre: voyage au delà de mon cerveau, au édition j'ai lu (il coute 4.80euros).

Je l'ai lu bien que n'ayant pas de cas d'AVC dans mon entourage, c'etait très interressant !

Bon courage en tout cas.

Re : AVC, vos témoignages...Par beeboylee : le 06/01/10 à 19:23



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
52991 messages

6 remerciements

Dire merci
 Ma mere, il y a 30 ans ,et alors même que le scanner existait à peine a fait un AVC tres grave avec coma de 5 jours, hemiplegie ,aphasie,perte de l ecriture etc etc etc ,vers 41 ans..
Il lui a fallu un an mais elle a absolument tout recupéré et et redevenue "comme avant".

Re : AVC, vos témoignages...Par jrsrosey : le 06/01/10 à 20:20



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
25-01-2004
5514 messages

2 remerciements

Dire merci
  Merci à tous pour vos témoignages, c'est là qu'on se rend compte au delà des statistiques le nombre effarant de personnes touchées de près ou de loin par ce drame.

Maevan, cony, lolokan merci pour vos zondes
et encouragements.

Carodadou désolée pour ton grand père, cependant cela parait presque "normal" (ne t'en offense pas) chez les personnes âgés, d'ailleurs avant d'en faire un je pensais que c'était typiquement un problème de personnes ayant passés au moins les 70 ans...

idina oui et j'espère que nos témoignages permettront aux personnes qui les auront lu de savoir déceler le moindre symptome sur leurs proches ou sur eux mêmes.

siriusnat, comme toujours il ne faut pas oublier les familles qui sont très marquées par ce problème qui est si brutal et touche des personnes tout à fait en bonne santé.

carolinev je me souviens très bien que toi aussi tu avais été suivie de très près et sous AVK pendant tes grossesses. C'est sûr c'est un coup dur de faire un deuxième AVC, surtout que même s'il semble moins fort que le premier il a entrainé des séquelles plus lourdes qui heureusement ont l'air de disparaitre.

dilou ton témoignage est fantastique, les séquelles sont parfois tellement lourdes qu'on se demande comment on peut faire pour récupérer. La volonté y est pour beaucoup et le personnel médical encadrant également.

mihakeerpeer, ton témoignage est angoissé, mais tu ne peux malheureusement pas changer les gens, chacun réagit différemment pour certains ça change tout pour d'autres c'est un épisode qu'ils essayent de reléguer au fond d'un tiroir et de vivre comme avant. Courage à toi.

Flash il ne faut pas en avoir peur mais il faut garder en tête le moindre petit symptome qui peut si vous soupçonner un AVC chez quelqu'un lui sauver la vie si c'est pris en charge rapidement.

Aline je suis désolée pour ton grand père et je te remercie pour les encouragements.

loloka courage pour ta grand mère....

merci laska et courage à vous aussi, les séquelles sont terribles pour la personne qui les subit mais aussi pour l'entourage il faut faire son possible pour ne pas changer son regard. Le regard de mon mari même s'il ne l'a pas fait exprès et que ça n'était pas volontaire lorsqu'il s'est rendu compte que ma jambe trainait a été extrêmement douloureux pour moi...

Val j'espère que ces témoignages pourront t'aider un peu ça fait du bien d'en parler de partager nos angoisses mais la vie est là et elle continue

loargham, merci, il est vrai que le cerveau est extrêmement complexe et heureusement car on peut arriver à recréer des connexions autres que celles qui ont été entièremnet détruites. Et au delà des pronostics des mèdecins les miracles résident tout au fond de nous....

westhani, je zonde pour que ton père puisse récupérer un maximum cela peut parfois prendre des années et des années mais la récupération est toujours assez impressionante! courage

merci boby, à part ça les nouvelles sont très bonnes tout va bien pour nous nous sommes très heureux!


Re : AVC, vos témoignages...Par jrsrosey : le 06/01/10 à 20:20



Les filles c'est roseAfficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
25-01-2004
5514 messages

2 remerciements

Dire merci
 facettie ça n'est pas tellement du courage c'est la force des choses, la motivation est plus importante que le courage j'espère que ton grand père ira bien encore très longtemps merci pour ton témoignage.

didacauroi je le répète encore mais effectivement la prise en charge est tellement tellement importante. Le plus mauvais souvenir que j'ai de mon premièr AVC c'est ce sentiment d'être perdue et incomprise, qu'on me prenne pour une idiote ayant un vulgaire mal de crane, j'aurais pu éviter tellement de souffrances si j'avais été prise en charge tout de suite comme ça a été le cas ce coup ci!

je suis désolée pour ta maman ivoire... nous connaissons notre chance mais tu sais moi je n'ai pas peur de mourir j'ai peur du handicap et si comme tu le dis ta mère aurait fini comme un légume, il vaut mieux pour elle que la fin ait été si rapide.

loustix merci

cyberds effectivement, la rapidité d'intervention est primordiale! je rêve d'un haut débit pour pouvoir récupérer les liens que tu as mis pour le traitement anti coagulant ce que j'en ai retenu c'est que ça ne m'assure pas de jamais en refaire un

stephy c'est d'autant plus dur pour les personnes agés d'avoir une récupération. La maman de mon homme avait fait un AVC à 85 ans également qui lui avait laissé poru séquelle une très grosse difficulté à parler ce qui la rendait tellement malheureuse

riverjap c'est vrai que c'est majoritairement le côté gauche je sais pas pourquoi. Moi les deux fois ça a atteint le côté gauche.

milly merci mais ça va être dur de me le procurer là où je suis j'essaierai d'y penser quand je rentrerai en france pour les vacances.

beeb, ta mère est un sacré personnages car avoir récupéré en un an tant de séquelles c'est magnifique.

Les anti coagulants servent à fluidifier le sang effectivement et éviter ainsi la formation de caillot lors d'anomalie de la coagulation comme la mienne mais certaines causes d'AVC sont différentes et peuvent être dûes à des malformation des accidents entrainant une torsion d'une veine ou d'une artère, et des facteurs à risques genre hypertension, cholestérol, hyperlipémie, fumeurs, hormones etc...
Les signes d'un AVC peuvent être: désorientation, perte de l'équilibre, aphasie (problème de la parole: difficulté à prononcer des mots ou langage incompréhensilbe) trouble de la vision (cécité partielle ou totale, voir double...) difficulté à mobiliser une partie du corps ou hémiplégie, mal de tête persistant, perte de connaissance...

POur le deuxième AVC j'ai eu des vertiges et des pertes d'équilibre qui se sont étalés sur deux semaines sans que je m'en soucie réellement, de la fatigue (mais je pensais que tout ça était dû à de la fatigue et la chaleur) puis j'ai eu un gros malaise très bizarre avec l'impression d'un milliard de fourmis martelant mon cerveau, sur ce malaise mon homme m'a tout de suite emmené voir notre doc qui m'a fait faire d'autres exercices genre toucher son nez en fermant les yeux test où j'ai échoué de la main gauche. les pieds serrés en fermant les yeux je tombais immédiatement en arrière, et allongé lever les jambes genoux pliés je basculais à gauche. Je suis rentrée chez moi avec une prescription de tanganil pour les vertiges et il devait téléphoner à son ami neurologue poru avoir son avis et passer un scanner. Dans l'après midi je ne rappelle pas de ce qu'il s'est passé mais j'ai dû aller aux toilettes et j'ai du faire un malaise avec une perte totale de connaissance et j'ai été réveillée par mon homme j'étais un peu confuse et je m'étais explosée la tête sur le lavabo (j'ai eu droit à un point à l'arcade) et le doc m'a tout de suite fait une piqure d'anti coagulant en prévention en attendant le verdict du lendemain. Et à partir de là dans la nuit j'ai eu de nouveau un malaise qui m'a fait comme un flash énorme et une déchirure dans la tête. 15 jours plus tard je récupère lentement mais sûrement...

tous ces témoignages ne se veulent pas alarmant mais veulent vous ouvrir l'esprit car si vous rencontrez ces symptomes chez vous mêmes ou sur une autre personne il est primordial que la prise en charge soit rapide je ne le répèterai jamais assez.

Ce qui est dur à gérer c'est que je peux refaire un AVC comme je peux ne jamais en refaire ou quand je serais une très vieille mamie. Mais avec la responsabilité de ma fille à présent je me dois de mettre toutes les chances de mon côté c'est pour cela que je vais prendre mon traitement AVk à vie...




Re : AVC, vos témoignages...Par cyberds : le 06/01/10 à 20:32



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
40362 messages

6 remerciements

Dire merci
jrs le 1er lien :

Traitement - Une nouvelle technique efficace contre les AVC
le 21 août 2009 à 11h49, mis à jour le 21 août 2009 à 11:52

En combinant deux traitements connus, une équipe française est parvenue à guérir à 93% les victimes d'accidents vasculaires cérébraux. La clé reste la rapidité d'intervention.


Une équipe de l'hôpital Bichat, à Paris, a mis au point une technique pour répondre en urgence aux accidents vasculaires cérébraux (AVC), qui pourrait donner jusqu'à 93% de guérison. L'étude "Recanalise", publiée par The Lancet Neurology dans son édition de septembre, a été présentée jeudi par le Pr Pierre Amarenco, chef de service de neurologie et du Centre d'accueil et de traitement de l'attaque cérébrale de l'hôpital. L'AVC, provoqué dans 80% des cas par un caillot sanguin bloqué à l'intérieur du cerveau, est la troisième cause de mortalité en France.

Cette nouvelle technique combine deux traitements utilisés actuellement en cas d'AVC par occlusion d'une artère cérébrale. Le premier, le plus courant, consiste en une injection intraveineuse, au pli du coude, du médicament Actilyse (molécule alteplase) qui "permet de guérir le patient dans 40% des cas", selon le Pr Amarenco, si l'injection est commencée moins de trois heures après les premiers symptômes.

Le second traitement consiste à délivrer le même médicament directement au contact du caillot qui bouche l'artère, en y passant un micro-cathéter. "Cette technique, explique le Pr Amarenco, permet de déboucher l'artère dans 60 à 70% des cas mais prend du temps". Or chaque minute perdue, "c'est deux millions de neurones détruits".

Au lasso

Les chercheurs ont essayé de combiner les deux traitements. Le patient, arrivé moins de trois heures après le début des symptômes, reçoit d'abord le traitement par voie veineuse. En même temps, on monte le cathéter, et quand il est en place, on arrête l'injection intraveineuse et on commence l'injection par le cathéter. Si le caillot n'est pas complètement dissous après utilisation de la dose d'alteplase (qu'on ne peut dépasser), le neurologue peut le capturer "au moyen d'un lasso situé au bout du cathéter", explique le Pr Amarenco. En retirant le cathéter, on emporte le caillot.

Les chercheurs ont ainsi réussi à déboucher l'artère chez 46 des 53 patients traités (87%), contre 56 sur 107 avec le seul traitement par la seule voie intraveineuse. Avec le traitement combiné, le chiffre des guérisons peut monter à 93% si on débouche l'artère moins de 3h30 après son occlusion, selon eux. Au-delà, toute demi-heure perdue c'est "20% de guérison en moins", selon le Pr Amarenco.

Re : AVC, vos témoignages...Par cyberds : le 06/01/10 à 20:35



Afficher mon profilGéolocalisation
Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
40362 messages

6 remerciements

Dire merci
 le 2ème lien

Prévenir l'attaque cérébrale au quotidien
L'accident vasculaire cérébral est la 1ère cause de handicap en France. Elle touche toutes les tranches d'âge, et pas seulement les plus âgés. Qu'est-ce qu'un AVC ? Comment l'éviter ? Réponses d'un spécialiste.

Le Pr Pierre Amarenco est neurologue et dirige un centre d'accueil et de traitement de l'attaque cérébrale à l'hôpital Bichat à Paris.
Qu'est-ce qu'un accident vasculaire cérébral ?

Il existe deux types d'accident vasculaire cérébral (AVC). Dans 80% des cas, l'AVC est provoqué par un caillot sanguin qui bouche une artère du cerveau. Il s'agit d'un AVC ischémique ou infarctus. Dans les 20% restants, c'est une hémorragie qui est en cause, on parle d'AVC hémorragique.

Comment un caillot peut-il boucher une artère du cerveau ?
Soit le caillot se forme localement dans le cerveau, soit il provient d'une artère plus éloignée. Dans ce dernier cas, le caillot se détache d'une plaque d'athérome, c'est-à-dire d'une couche de graisse qui s'accumule sur la paroi d'une artère. Le caillot peut provenir d'une artère du cou ou se former dans un recoin d'une cavité du cœur dans le cas d'une pathologie cardiaque.

Quelles sont les conséquences au niveau du cerveau ?
Que l'AVC soit du à un caillot ou à une hémorragie, les conséquences sont les mêmes, cela crée un barrage au niveau d'une artère. Le sang ne passe plus et l'artère ne peut plus irriguer correctement le cerveau afin de lui apporter les éléments nécessaires à son fonctionnement, comme l'oxygène ou le sucre. Résultat, la zone se mortifie, c'est-à-dire que les cellules de la zone concernée meurent progressivement. Les séquelles sont variables selon la zone touchée.

Avant un AVC, existe-t-il des signaux d'alarme ?

Oui. Quelques jours, quelques heures, voire quelques minutes avant un AVC, des symptômes peuvent apparaître de façon transitoire. On les appelle des accidents ischémiques transitoires ou AIT. Par exemple, vous n'arrivez pas à serrer la main, à parler au téléphone ou à tenir un objet. C'est possible aussi de perdre la vue d'un œil. Cela peut être très court, parfois quelques secondes. Mais tous ces signaux constituent une urgence et il faut consulter immédiatement. Ensuite lorsqu'un AVC débute, il faut agir très rapidement, idéalement dans les trois heures qui suivent, pour limiter les séquelles.

Quels sont les facteurs de risque de l'AVC ?

Les pathologies cardiaques d'une part. Tout ce qui peut favoriser la formation de la plaque d'athérome dans les artères d'autre part. Et là les ennemis sont multiples : hypertension artérielle, hypercholestérolémie, tabagisme, diabète, sédentarisme, obésité…

Lequel faut-il surveiller en priorité ?

Le facteur de risque principal c'est l'hypertension artérielle. Une personne qui a de l'hypertension multiplie par 10 son risque d'AVC. Et si elle traite son hypertension, elle diminue son risque de 40% ! C'est dire s'il est important de bien traiter l'hypertension.

Quelle est la tension idéale ?

La tension doit rester inférieure à 14/9. A partir de cette valeur, un traitement est nécessaire. Mais le problème c'est que beaucoup d'hypertendus s'ignorent. Sur 15 millions de personnes qui ont de l'hypertension en France, la moitié ne le sait pas, et parmi les autres, seulement 30% sont traités correctement.

Quels autres conseils d'hygiène de vie donneriez-vous ?

Arrêter de fumer car le tabac est un vrai fléau pour les artères… Une personne qui fume et qui a en plus de l'athérosclérose, augmente son risque d'AVC, même si elle n'a que 35 ans ! En revanche, une personne qui s'arrête de fumer voit son risque d'AVC diminuer de moitié ! Ensuite, il faut surveiller son taux de cholestérol et sa glycémie, surtout lorsqu'il existe déjà des antécédents familiaux. Et puis, il faut entretenir son corps et faire du sport jusqu'à en mouiller son t-shirt ! Pas forcément longtemps mais régulièrement. L'idéal c'est de faire ¾ d'heure de sport deux à trois fois par semaine. Niveau alimentation, je conseillerais de manger le moins salé et le moins sucré possible. Et par exemple, de ne pas habituer les enfants à boire des sodas à longueur de journée !

En savoir plus : www.attaquecerebrale.org


Re : AVC, vos témoignages...Par boby : le 06/01/10 à 20:36



Les filles c'est roseAfficher mon profil
Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2005
16216 messages

1 remerciements

Dire merci
 merci boby, à part ça les nouvelles sont très bonnes tout va bien pour nous nous sommes très heureux
alors si vous l'etes ça t'aidera !! c'est primordial pour réussir à vivre avec ce genre de problèmes.
bon rétablissement et je te souhaite qu'il n'y ai pas de prochaine fois
bisous

Page : 1 | 2


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (56 018) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous


Accueil     Inscription     Conditions d'utilisation     Contacts     © 2014 1cheval.com     Ecurie Virtuelle - Jeu Cheval

Temps d'exécution : 0.040 secondes.
Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience Fermer